Barcelone : la casa Milà

  •          ..// Barcelone //..
      ..// Barcelone //..

Quand on pense à Barcelone, on pense immédiatement à Gaudí, à ses extraordinaires maisons et à ses œuvres majeures comme le parc Güell ou la Sagrada Família. Antoni Gaudí est l'un des plus célèbres architectes et designers espagnols. Il a marqué la ville de son style reconnaissable entre tous et plusieurs de ses œuvres sont inscrites au Patrimoine mondial de l'Unesco. Je vous emmène aujourd'hui dans l'une des plus connues : la Casa Milà.


100 % Gaudí !

Antoni Gaudí, né en 1852 dans le sud de la Catalogne, a exprimé son style éclectique et très personnel dans l'architecture, l'art des jardins, la sculpture ou encore les arts décoratifs. Il a su allier tradition, audace et originalité. Difficile à classer, il est considéré comme le plus grand représentant du Modernisme catalan, la forme locale de l'Art nouveau. À la fois admiré et critiqué, il faisait preuve d'une grande rigueur technique et d'un style fantasque et singulier. Il ne concevait pas uniquement le bâtiment mais aussi les éléments intérieurs : mobilier, sculptures, vitraux, mosaïques, peintures, éléments en fer forgé... Rien n'échappait à sa patte !
Barcelone

L'œuvre de Gaudí

L'œuvre de Gaudí est étroitement liée aux courants culturels et artistiques de son époque mais aussi au contexte socio-économique du moment. Entre la fin du 19e siècle et le début du 20e, Barcelone connaît un important développement économique et urbain. Gaudí bénéficie de l'essor de la bourgeoisie qui voit dans son travail un moyen de combler ses désirs de modernité, d'exprimer son identité catalane et d'afficher sa richesse et son pouvoir.
À Barcelone, il fut ainsi à l'origine de demeures bourgeoises (les fameuses Casas Vicens, Calvet, Milà ou encore Batlló) mais aussi de bâtiments publics et d'édifices religieux (dont le célèbre temple de la Sagrada Familia). C'est en grande partie grâce au soutien et commandes de son mécène, le comte Eusebi Güell (industriel et homme politique catalan) qu'il se fit davantage connaître.
En juin 1926, Antoni Gaudí fut renversé par un tramway et décéda quelques jours plus tard. Il laissa inachevé son plus grand projet : la Sagrada Familia. Des décennies plus tard, la construction de ce temple a été poursuivie et devrait prendre fin aux alentours de 2026.
Barcelone

Entrer chez Gaudí

Pénétrer dans une demeure imaginée par Gaudí est digne d'un voyage dans le temps. Plusieurs de ces maisons peuvent se visiter. Parmi elles, je vous conseille la Casa Milà alias la "Pedrera" (cf. la première photo de cet article) où l'un des appartements a été reconstitué et meublé comme au début du 20e siècle et où la surprenante terrasse offre une vue unique sur Barcelone.
La Casa Milà fut construite entre 1906 et 1910 pour Pere Milà i Camps, homme politique, avocat et industriel catalan. Situé dans le chic quartier de l'Eixample, l'édifice se compose de deux immeubles indépendants unis par une même façade. C'est une œuvre très ambitieuse et novatrice sur le plan fonctionnel mais aussi dans sa construction et sa décoration. Au départ, la Casa Milà comportait plusieurs vastes logements loués, ainsi qu'un appartement de 1 300 mètres carrés réservé au couple Milà. Depuis, cette œuvre grandiose est devenue un musée visité par plus d'un million de personnes par an.
Barcelone

Scandaleuse Pedrera

Depuis 1986, la Casa Milà est la propriété de la caisse d'épargne Caixa de Catalunya qui y a installé le siège de sa fondation culturelle. De l'extérieur, l'immeuble présente une large façade en pierre rappelant le mouvement des vagues, ornée d'un très original travail de ferronnerie. En raison de cette façade plutôt lourde, les Barcelonais lui donnèrent vite le surnom péjoratif de "Pedrera" (c'est à-dire la carrière) et les critiques furent vives.
Son toit-terrasse, un des points d'orgue de cette maison-musée, semble onduler. Les sorties d'escaliers sont d'imposantes sculptures hélicoïdales recouvertes de trencadis (des collages de tessons de céramique) tandis que les cheminées ressemblent à d'immenses guerriers casqués. Époustouflant, surtout si on pense à l'époque à laquelle cet immeuble été construit !
Barcelone Barcelone

Visiter la casa Milà

Quand on visite la casa Milà, on se rend en fait dans l'un des logements du 4e étage qui, sur 569 mètres carrés, reconstitue l'appartement d'une famille barcelonaise du début du 20e siècle. Déambuler dans l'univers de Gaudí, admirer les détails et les volumes, permet de mieux comprendre son architecture et de saisir un peu de l'âme de Barcelone. J'ai adoré m'immiscer dans la vie des bourgeois catalans de cette époque et découvrir, par exemple, les pièces réservées au "petit personnel", là où on devine que s'organisait la vie quotidienne.
En dehors de l'appartement-musée, il reste encore quelques appartements réellement habités par de rares privilégiés. Ils ne sont plus que quatre familles qui, entre touristes, guides multilingues, vigiles et personnel d'entretien, y mènent une vie (presque) normale. Après leur départ, les logements ne seront pas reloués. La Pedrera ne sera plus qu'un musée. C'est un peu triste je trouve...
Quoi qu'il en soit, je vous conseille de visiter la casa Milà, perle barcelonaise s'il en est !
Barcelone

Infos pratiques

→ Pour visiter la Pedrera (passeig de Gràcia 92, métro : "Diagonal"), toutes les infos sont sur le site officiel.
→ Vidéo : même si vous ne comprenez pas l'espagnol ni le catalan, je vous conseille cette vidéo qui nous emmène en visite privée dans les appartements des dernières familles de la Pedrera.
→ Pour tout savoir sur Barcelone, le site de la ville est très complet. Pour les visites & sorties, j'aime également celui de Time Out.
→ Pour se loger, l'idéal à Barcelone est de prendre une location Espagne. Vous pouvez utiliser par exemple les services d'Interhome.


Article écrit dans le cadre d'un partenariat

Photos : n°1 Hyojin Lee (C.C.), 2 et 7 Marin Segovia (C.C.), 3 et 4 Delphine Minotti, 5 M. Convertini (C.C.) et 6 K. Roper (C.C.)


Share

Commentaires

Aurélie

Merci pour l’article et pour les conseils :)

Ajouter un commentaire

Souscrire au blog 7h09