Échange de maison : on l'a fait !

  • .. /  échange de maison /..
     .. / échange de maison /..

Tout est dans le titre de cet article : nous avons enfin sauté le pas et réalisé notre premier échange de maison. L'été dernier, nous sommes partis à Aarhus (deuxième ville du Danemark) tandis qu'une famille danoise s'installait pour quinze jours chez nous, en Bretagne. Vous voulez en savoir plus sur les échanges de maison ? Vous êtes tentés mais hésitez encore ? Je vous dis tout !


Échanger sa maison

Je ne sais plus comment j'ai découvert le concept des échanges de maison mais c'était il y a très longtemps. À l'époque, nous vivions en Rhône-Alpes, dans une petite maison de banlieue, avec notre premier bébé. Le moment n'était pas propice. Il fallait du temps pour mûrir ce projet et en plus, nous cherchions à déménager. Quelques années plus tard, nous nous sommes installés en Bretagne dans un logement en location qui avait grand besoin de travaux ; il a fallu reporter notre projet. Quand nous avons acheté notre maison à Rennes, en 2010, l'idée est revenue en force : nous allions enfin pouvoir faire des échanges ! Bon, il nous a fallu 7 ans avant de finir les travaux de rénovation et de faire ce premier échange tant attendu mais on l'a fait !
echange de maison, trocmaison

Réticent à échanger sa maison ?

La plupart des gens n'osent pas faire d'échanges car ils pensent que c'est compliqué et risqué. Et oui, laisser sa maison à des inconnus, cela peut paraître bizarre. Pourtant, moi, j'étais hyper motivée. Mon mari était lui un peu réservé et mes filles n'étaient pas très chaudes ("Si on fait un échange, on enlève toutes nos affaires" prétendaient-elles). Mais, en réalité, aucun de nous n'avait de fortes résistances psychologiques : nous n'avons pas de soucis avec l'idée d'inconnus dormant dans notre lit, ouvrant nos placards, mangeant dans notre vaisselle... Peut-être parce que nous avons une bonne expérience des locations Airbnb et avons l'habitude d'être logés chez des gens qui nous laissent leur maison et leurs affaires. Bien sûr, comme tout le monde, nous avions quand même quelques craintes. Et si on tombait sur une famille qui nous rendait notre maison archi-sale, qui volait ou cassait des choses, fouillait dans nos affaires ? C'est là qu'avoir bien choisi son site internet et bien préparé son échange a son importance.
echange de maison, trocmaison

Quel site pour échanger sa maison ?

La première question, c'est de savoir si on souhaite un site gratuit ou payant. Personnellement, payer me semble plus rassurant. Le montant de l'abonnement annuel au site que nous avons choisi (130 euros, comme nombre de ses concurrents) est pour moi un gage de sérieux et de motivation (on n'est pas là par simple curiosité). Cela augmente les garanties quant au sérieux des membres et limite les annonces pas sérieuses, qui ne répondent jamais...
Avant de choisir, j'ai comparé tous les sites connus : liste des pays, nombre d'annonces, interface, prix, renommée... Finalement, nous avons choisi Trocmaison, la version francophone de HomeExchange, pour sa bonne réputation, le grand nombre d'annonces et la forte présence de membres en Amérique du nord (je rêve d'échanger avec les U.S.A. et le Canada).
echange de maison, trocmaison
Ce système n'est pas récent. Les échanges de maison ont commencé aux U.S.A. dans les années 1950. À l'époque, les annonces étaient imprimées dans des catalogues papier et on se faisait des propositions par courrier postal. Aujourd'hui, via le site internet, on envoie ou répond à une proposition d'un seul clic ! HomeExchange a été lancé en 1992 par l'américain Ed Kushins (photo ci-dessous). Le site se décline dans de nombreux pays. La version française, Trocmaison, est née en 2005. Quand on surf sur Trocmaison (site francophone à 100%), on a accès à la totalité des offres de HomeExchange et de ses différentes versions, soit 65 000 offres dans 150 pays. Plus d'un million d'échanges ont été conclus via cette entreprise. Ed Kushins a récemment pris sa retraite et la société a été rachetée par les français de GuestToGuest mais l'aventure continue !
echange de maison, Ed Kushins

Avec Trocmaison

Au moment de réaliser notre premier échange, nous avions l'esprit tranquille car nous nous sentions bien préparés notamment grâce à l'équipe de Trocmaison. Les salariés pratiquent tous l'échange de maison, ils comprennent nos questions ou craintes, c'est rassurant. Sur le site, on trouve des infos sur comment rédiger une annonce, faire des photos de sa maison, préparer l'échange, rédiger le contrat... Et si on ne fait pas d'échange la première année, Trocmaison offre une année d'abonnement.
Si nous étions assez sereins c'est aussi parce que durant la préparation de l'échange, nous avions appris à connaître et avions sympathisé avec l'autre famille. On n'échange pas avec des inconnus mais avec des personnes avec qui on a tissé des liens. Résultat, il y a souvent de belles histoires d'amitié à la clef ! Après l'échange, certains restent en contact et continuent même parfois à échanger leurs logements de temps en temps. Selon Trocmaison, les échanges de maison véhiculent des valeurs comme "le respect, la curiosité, l'ouverture d'esprit" ; je rajouterais la convivialité, la confiance mutuelle et l'entraide. Belle philosophie, non ?
echange de maison, trocmaison

Notre premier échange de maison

Le premier échange est à mon avis le plus difficile car on n'a aucune expérience et quelques réticences. Nous n'avions pas d'idées préconçues, nous avons laissé la porte ouverte aux propositions. Ma fille cadette était septique sur notre réussite : nous n'avons ni loft à New York ni villa dans les Caraïbes alors qui voudrait échanger avec nous ?
Elle avait tort car au bout de quelque temps nous avons eu plusieurs propositions et c'est avec une famille danoise que nous avons organisé ce premier échange. Nous avons appris à nous connaître et nous nous sommes organisés : dates, mode de transport entre le Danemark et la France, matériel mis à disposition, etc. La famille danoise était sympa et peu compliquée. Quelques jours avant l'échange, notre maison a eu droit à un grand ménage, quelques achats et un peu de bricolage.
Nous avons alors traversé l'Europe en voiture en direction d'Aarhus. Notre arrivée a été vraiment chouette ! On a fait le tour de la maison et du jardin (photo ci-dessous) puis on a préparé le dîner qu'ils nous avaient laissé. On était comme à la maison ! Nous avons régulièrement échangé pour avoir des nouvelles, savoir comment était la météo, expliquer où nous rangions le sèche-cheveux... À la fin du séjour, nous avons laissé un mot de remerciement et un gros bouquet de fleurs. Quelques jours plus tard, nous avons retrouvé notre maison, hyper propre et bien rangée, et les petits mots adorables laissés par leurs enfants pour nos filles.
echange de maison

Qui peut échanger son logement ?

Tout le monde ! On peut échanger une maison, un appartement, un château, un studio, un bateau... On peut prêter une résidence principale ou secondaire, dont on est propriétaire ou locataire, à la ville ou en pleine campagne. Pour ne pas être déçus, il faut seulement rester réalistes et chercher un échange juste. Il y a peu de chances par exemple pour que je puisse échanger ma maison de Rennes contre une luxueuse villa aux Bahamas ! C'est un peu l'offre et la demande. Si on vit à Paris ou sur la Côte d'Azur, c'est assez facile mais les "échangeurs" peuvent aussi être intéressés par le passage du Tour de France, la présence de proches dans notre région, un intérêt pour un site historique, des besoins liés à des recherches généalogiques...
Certaines pays (Espagne, Italie, Portugal...), villes (Paris, Barcelone, New York...) et biens (les maisons de luxe) reçoivent énormément de propositions. On peut ne pas se sentir à la hauteur. Au départ, j'avoue que j'ai été un peu démoralisée par les réponses négatives à mes propositions. Mais il ne faut pas se laisser décourager. Si vous êtes ouverts d'esprit, prêts à découvrir des lieux inattendus, vous finirez par trouver un échange ! Il y a forcement quelqu'un qui dispose d'un bien équivalent au vôtre et souhaite faire un échange avec vous. Il y en a pour toutes les maisons (si j'ose dire) et quel bonheur d'allumer son ordi le matin et de découvrir une proposition !
echange de maison

Conseils pour les échanges de maison

Nous ne sommes pas encore des échangeurs expérimentés mais voilà quelques conseils glanés par-ci, par-là :
Faire de jolies photos de votre logement, en toute honnêteté mais en prenant soin de le mettre en valeur (photographié de jour, propre, bien rangé...).
Donner des infos claires et cohérentes. J'ai vu, par exemple, une famille avec cinq enfants mettre en profil une photo des parents seulement et noter "Voyageurs : 2"...
Renseigner un maximum de champs, c'est pratique et cela donne confiance.
Mettre en avant sa ville, sa région, les activités et sites d'intérêt (pas que son logement). À Rennes par exemple, nous avons la mer à 1h et un des plus beaux marchés de France.
Être actif. Trocmaison a beau proposer de nombreux filtres pour rechercher des offres, certaines annonces passent inaperçues (sauf si vous avez un bien et/ou une localisation exceptionnels). Il ne faut pas attendre d'être contacté, il faut se proposer. C'est ce que j'ai fait et c'est comme cela que nous avons eu plusieurs offres intéressantes.
S'y prendre assez tôt. Pour un échange estival, certains cherchent dès la fin de l'été précédent. Cela permet de faire connaissance tranquillement, d'avoir du choix, de pouvoir acheter des billets d'avion (si besoin) pas trop chers...
→ Si vous avez un peu peur, n'hésitez pas à mettre sous clef les papiers importants, les chéquiers, les bijoux de valeur, etc. Vous pouvez aussi enlever certains bibelots ou de la vaisselle auxquels vous tenez particulièrement. Il parait que plus on échange et moins on enlève de choses !
echange de maison, trocmaison

Bilan

Au début, c'est le côté "vacances gratuites" qui attire mais une fois le premier échange passé, on se rend compte qu'il n'y a pas que cela, que c'est surtout un état d'esprit. Et puis, plus peur des cambriolages puisque la maison est habitée en notre absence, plus besoin de trouver quelqu'un pour arroser les plantes... Sans parler du fait qu'on passe de super vacances dans des lieux auxquels on n'aurait jamais pensé. Dès la fin de notre séjour au Danemark, nous n'avions qu'une hâte : organiser un deuxième échange ! Et c'est chose faite : à Noël, nous partons en Belgique. L'échange de maison, c'est addictif !


Pour en savoir plus

→ Le site de Trocmaison et son blog pratique et motivant.
→ Si vous hésitez encore, même si vous n'êtes pas membre, vous pouvez consulter Trocmaison pour vous faire une idée des annonces et du fonctionnement précis (c'est gratuit !). Dans ce cas-là, les infos perso des membres ne sont pas visibles et la visite est limitée.
→ Le livre-témoignage de Gérard Bousquet dont le titre résume son contenu à merveille : J'échange ma maison 3 fois par an, depuis 20 ans ! (éditions de l'Aube)


Merci à Trocmaison pour cette collaboration !


Photos : 7h09 sauf photos n°3, 4 et 5 (HomeExchange)


Share

Commentaires

ktl

ouuuh, ça ne fait que renforcer mon envie ! :-)

7h09

Il ne reste plus qu'à convaincre monsieur... ;)

Else

Merci beaucoup pour cet article Delphine et toutes ces précieuses infos !!!

7h09

J'espère que ça te donnera envie de passer à l'acte. C'est vraiment un chouette concept !

Anne-Sophie

C'est tres tentant, je vais voir ce site de près. Merci beaucoup

7h09

Oui regarde. On est ravis et on attend le prochain avec impatience :)

Coralie

Merci pour ce partage et ça donne envie de sauter le pas, car on y pense depuis quelques temps !

7h09

Alors il faut se lancer ! :)

sophie

Bel article vous résumez exactement notre ressenti, toujours présent après 20 échanges avec Trocmaison. A ceux qui hésitent lancez vous !
Sophie

7h09

Merci Sophie !

indiicum

Très intéressant !!
là tout de suite je me laisserait bien tenter mais franchir le pas c'est autre chose. Mûrir l'idée c'est envisageable.
Merci pour ce partage, tes photos sont top on sent la pro derrière tout ça.

7h09

Merci c'est gentil ! Oui c'est important de mûrir un projet comme ça, il faut se renseigner, regarder, imaginer... et puis ça viendra ! À bientôt

Ajouter un commentaire

Souscrire au blog 7h09