Espagne : en vacances à Valence

  •  / Valence, Espagne /
      / Valence, Espagne /

Une promo' printanière sur les billets d'avion m'a donné des ailes : et si on partait en Espagne à la découverte de Valence ? Située au bord de la Méditerranée, à un peu plus de 3 heures au sud de sa cousine Barcelone, Valence est la troisième ville d'Espagne (800 000 habitants). C'est aussi le premier port de marchandises du pays et le premier de la Méditerranée pour les conteneurs. La ville possède un riche patrimoine allant du Moyen-âge à l’époque contemporaine. Pourtant, peu de Français connaissent l'étendue de ses trésors. Nous venons d'y passer une semaine en famille. Voilà le récit de ce séjour et toutes nos bonnes adresses !


Sous les feux des projecteurs

"Vous partez en vacances à Valence ? Oui, à Valence, enfin non, l'autre Valence, à Valencia quoi !" Pas toujours facile de savoir si on parle de Valence la préfecture de la Drôme ou de Valence l'espagnole... Peut-être parce que cette dernière évoque peu de choses aux Français. Et pourtant ! Les gourmands devraient savoir que c'est là que sont nées l'horchata et la paella (préparée avec le riz de la Albufera dont je vous parlerai bientôt). La région est également connue pour ses agrumes et pour les célèbres Fallas de Valencia, une fête populaire qui attire 1,5 million de visiteurs chaque mois de mars et qui s'achève par la crémation des fabuleux personnages créés pour l'événement. Les sportifs savent eux qu'en 2007 et 2010, Valence a accueilli la Coupe de l'America (America's Cup), ce qui lui a donné l'occasion de faire parler d'elle mais aussi de rénover sa zone portuaire. Comme Barcelone et ses Jeux Olympiques de 1992, cet événement sportif a permis de repenser la ville et de l'ouvrir davantage sur la mer.
Valence, Valencia, Espagne Valence, Valencia, Espagne

Influences & confluences

Fondée par les Romains, Valence est ensuite habitée par les Wisigoths avant que les conquérants arabo-berbères, au tout début du 8e siècle, envahissent une grande partie de l'Espagne. Commence alors la riche époque d'Al-Andalus. Pendant cinq siècles, Valence devient une ville maure d'importance où se développent le travail de la céramique, du verre, de la soie et du cuir, ainsi que l'irrigation et l'agriculture. Au 13e siècle, le roi Jacques Ier le Conquérant prend Valence et la convertit au christianisme. Sur le plan architectural et culturel, c'est le Gothique valencien qui s'impose alors (ah la magnifique cathédrale de Valence !). Les traces du passé oriental de la ville sont encore présentes et pas que dans la gastronomie. À Valence, on peut encore voir des pans de la muraille arabe du 11e siècle et admirer la tradition des azulejos (entrés en Europe au 7e siècle grâce aux Arabes) dans les intérieurs mais aussi dans les jardins et sur les façades. Joints à l'odeur des fleurs d'oranger, il flotte ici un doux parfum du sud...
Valence, Valencia, Espagne Valence, Valencia, Espagne

Une cité de bâtisseurs

À Valence, il n'y en a pas que pour les gourmands et les sportifs, les amateurs d'architecture se régalent aussi : Moyen-âge, Baroque, Modernisme (l'Art nouveau local) et architecture contemporaine, il y en a pour tous les goûts. À ne pas manquer : la cathédrale de Valence (13e siècle, qui expose une coupe présentée comme le Saint Calice), l'église de San Juan del Hospital (13e siècle), les tours médiévales de Serranos et de Quart, la Lonja de la Seda (15e-16e siècles, ancienne bourse de la soie, inscrite au Patrimoine mondial, joyau incontournable de la ville), la rue Caballeros (et ses beaux palais médiévaux), le musée de la céramique, la place Redonda, la place de la Mairie, le quartier du Cabañal (beaux exemples du "Modernisme populaire"), l'immense et bouillonnant marché central, la gare du nord (trésor du Modernisme), la Cité des Arts et des Sciences (architecture contemporaine grandiose) et bien d'autres encore ! Il y a tant à faire à Valence qu'en une semaine, nous n'avons pas pu tout voir.
Valence, Valencia, Espagne Valence, Valencia, Espagne

Dehors / dedans

Le soleil brille ici plus de 300 jours par an, on a donc envie de profiter des parcs, des terrasses, des plages... Il fait bon se promener dans le quartier ancien du Carmen (les fêtards s'y rendent également le soir pour profiter des nombreux bars) ou en bord de mer, sur le Paseo marítimo. Quant aux fans des grands architectes actuels (Santiago Calatrava, David Chipperfield, Norman Foster, Ricardo Bofill...), ils en prennent plein les yeux ! À Valence, la culture est à l'honneur. Les musées sont nombreux et il est difficile de faire un choix : l'IVAM (Instituto Valenciano de Arte Moderno), le couvent du Carmen, le musée des Beaux-Arts, le centre valencien de culture méditerranéenne, le musée de la céramique, le MUVIM (musée valencien de l'illustration et de la modernité), la cité des Arts et des Sciences... Si cela ne vous suffit pas, il reste encore le parc de la Albufera, les balades à vélo dans les jardins du Turia, une journée à la plage ou au zoo. Voir mon article Valence avec des enfants et bientôt Une journée à la Albufera.
Valence, Valencia, Espagne Valence, Valencia, Espagne

Visiter Valence

Pour certaines visites citées ci-dessus (testées & approuvées par nos soins), il y a quelques infos à connaitre.
La cathédrale de Valence : il ne faut pas se laisser décourager par l'entrée payante (bon marché et audioguide inclus) car cela en vaut la peine. Si vous êtes là un jeudi, allez voir également le Tribunal des eaux.
Le musée de la céramique González Martí : des collections assez décevantes je trouve mais l'extérieur du bâtiment est extraordinaire (notamment le portail en albâtre, un superbe exemple du baroque valencien). À l'intérieur, il faut absolument voir les pièces meublées comme autrefois : la cuisine valencienne typique, la chambre des marquis, le salon chinois, le salon rouge, celui des porcelaines et la salle de bal.
Le marché central  : le plus grand marché couvert d'Europe s'abrite sous une belle structure moderniste. Parfait pour faire des courses ou acheter des souvenirs gourmands. Attention, il ferme à 15 h mais mieux vaut le voir plus tôt, en pleine ébullition. Infos sur son site internet.
Valence, Valencia, Espagne Valence, Valencia, Espagne La gare du nord : on ne pense pas forcement à entrer dans l'Estación del Norte et c'est dommage. Il faut admirer de l'extérieur ce magnifique exemple du Modernisme puis entrer dans ses salles. Un must.
La Cité des Arts et des Sciences : un des symboles de Valence, ce complexe futuriste se compose de l'Hemisfèric (cinéma IMAX), de l'Umbracle (jardins ombragés), du musée des Sciences Príncipe Felipe, du palais des Arts Reina Sofía, de l'Oceanogràfic (magnifiques aquariums) et de l'Agora. Cet ensemble à l'architecture grandiose et extrêmement moderne a été inauguré entre 1998 et 2009. Absolument incontournable (voir mon article Valence avec des enfants).
Le quartier du Cabañal (cf. photo ci-dessous) : El Cabanyal (en valencien) est un ancien quartier de pécheurs dont les rues étroites regorgent de petites maisons (fin 19e et début 20e) aux murs colorés et recouverts d'azulejos. Ici vivent des gens âgés, des gitans, des populations défavorisées... parfois dans des conditions difficiles. Mais ce patrimoine architectural unique mérite qu'on s'y balade (de jour) dans des rues comme la Reina, Progreso ou José Benlliure. Évitez certaines rues (par ex. vers l'arrêt de tram "Dr. Lluch") et partez plutôt de l'arrêt "La Marina". Le Cabañal est menacé par un projet qui détruirait de nombreuses maisonnettes et le couperait en deux. Espérons que Valence saura préserver ce quartier et renoncer aux sirènes des prometteurs...
Valence, Valencia, Espagne

Bon à savoir

L'aéroport de Valence dessert directement plusieurs villes françaises (Lyon, Nantes, Beauvais, Paris...). Pour rejoindre le centre-ville tout proche, on peut prendre le métro ou un taxi. À quatre, cette solution se révèle pratique et bon marché. Avec la compagnie Taxi-valencia.es, pas de mauvaise surprise : tarif fixe à 20 euros pour le trajet aéroport/centre-ville (ou inverse). Il suffit de réserver sur le site internet à l'avance (paiement : une fois la course effectuée).
La Valencia tourist card : comme dans de nombreuses grandes villes, cette carte très pratique comprend moyens de transport illimités, entrées dans certains musées et réductions dans d'autres, dans des restaurants, magasins, etc. Carte pour 24, 48 ou 72 h. Faire un petit calcul de rentabilité avant.
Logement : il existe de nombreux hôtels à Valence mais pour un séjour d'une semaine à quatre, nous avons préféré louer un appartement. Notre logement Airbnb était parfait : disposant de deux chambres, joliment rénové tout en préservant son caractère (céramiques et immeuble typiquement valenciens), calme mais à 6 ou 7 min. de marche du métro, moins de 10 du centre ancien, avec un supermarché presque au pied de l'immeuble. Mes deux autres coups de cœur parmi les annonces Airbnb à Valence : l'appartement d'Ignacio dans le quartier branché de Ruzafa et le Penthouse-loft près de la plage de Fernando.

Valence, Valencia, Espagne Valence, Valencia, Espagne

Article en partenariat avec Turismo Valencia



Photos : Delphine Minotti et VNS

Share

Commentaires

Anaïs

J'adore Valence! Quelle belle et surprenante destination! J'ai l'occasion de faire une <a href="http://www.thefunplan.fr/voyage/balade-en-bateau-valence/">balade en bateau</a> là-bas et c'était vraiment chouette, ça offrait une perspective totalement différente! Je recommende

Ajouter un commentaire

Souscrire au blog 7h09