Espagne : une journée à Ségovie

  •  ..// Ségovie //..
      ..// Ségovie //..

Est-ce que vous connaissez la ville de Ségovie et son superbe aqueduc romain ? Pendant longtemps, j'ai eu envie de les découvrir sans jamais en avoir l'occasion. J'ai profité de mon dernier séjour à Madrid, fin août, pour partir en excursion dans cette ville et réaliser mon vœu. Que voir, que faire à Ségovie ? Je vous dis tout !


Excursion au départ de Madrid

Au départ de Madrid, de nombreuses villes de renom sont facilement accessibles notamment en train. J'ai eu envie d'en profiter et j'ai choisi Ségovie (Segovia en espagnol), une localité située à 90 km au nord-ouest de la capitale espagnole célèbre pour son aqueduc romain. Les voyages en groupe n'étant pas mon truc, je n'ai pas opté pour la traditionnelle excursion en car en formule tout compris ; j'ai choisi de partir seule et en train. J'ai trouvé ce moyen de transport bon marché et agréable. En train à grande vitesse, le voyage Madrid-Ségovie dure environ 30 minutes et m'a coûté 30 euros aller-retour. Les voyageurs disposent d'un siège confortable avec de l'espace pour les jambes, d'un écran avec des infos et un film (on distribue des écouteurs comme dans un avion) et d'une connexion wifi gratuite.
Espagne, Ségovie

Arrivée à Ségovie

Une fois arrivée à Ségovie, la gare me parait bizarrement désertique. Lorsque les portes s'ouvrent et que je me retrouve sur le parvis, des vaches broutent l'herbe rare et jaune de champs qui s'étendent à l'infini, dans une ambiance très "western" (cf. photo ci-dessus). À part cela, il n'y a à l'horizon que deux taxis ! Et oui, lorsqu'on vient de Madrid en train à grande vitesse, on arrive dans la très moderne gare de "Segovia-Guiomar" qui se situe à 7 km du centre-ville. Il faut le savoir....
Pour rejoindre le centre de Ségovie, le plus simple est de prendre, devant la gare, le bus-navette qui vous laissera aux pieds de l'aqueduc (15 min. / 2 €). L'autocar traverse les plaines typiques de la Castille chantées autrefois par le poète Antonio Machado (¡Oh tierra ingrata y fuerte, tierra mía!). Puis on arrive dans la périphérie de la ville moderne et sans grand intérêt. Encore quelques minutes dans le bus qui s'ébranle sur les rues pavées et, au détour d'un virage, on aperçoit enfin le maître des lieux, le grandiose aqueduc.
Espagne, Ségovie

Les atouts de Ségovie

D'après le guide vert Michelin, Ségovie "vaut le voyage" et il a bien raison. Située dans la communauté autonome de Castilla y Léon, Ségovie se trouve à 1000 mètres d'altitude mais gare à la chaleur estivale ! Il y fait souvent très chaud (plus de 30° lors de mon passage). C'est une ville de province, de taille moyenne (50 000 habitants), qui semble un peu endormie mais qui possède quelques atouts de poids : sa vieille ville et son aqueduc romain sont classés au Patrimoine mondial de l'Unesco. Cette partie de l'agglomération se situe sur un éperon rocheux (ouf, ça monte !) offrant ainsi des vues magnifiques sur les sierras alentours.
L'Unesco met en avant non seulement l'aqueduc qui est exceptionnel mais aussi la partie ancienne de Ségovie qui, au Moyen-âge, à l'époque de l'Espagne des trois religions, a été organisée autour des communautés qui y coexistaient alors : Maures, Chrétiens et Juifs.
Espagne, Ségovie Espagne, Ségovie

Visiter Ségovie

Ségovie se divise en deux parties : la ville basse qui comprend habitations modernes et commerces du quotidien et la ville haute qui correspond à la partie historique et touristique. Le bus-navette ayant son terminus aux pieds de l'aqueduc, vers la plaza de la Artillería, c'est par là que je débute ma visite avec, comme première étape, l'office du tourisme tout proche. Une dame très sympathique me fournit gratuitement un plan (cf. ci-dessous) et y trace un itinéraire piéton permettant de voir l'essentiel de la ville en une journée. Elle me dit également de commencer par la calle Cervantes et non pas en montant les escaliers derrière l'office du tourisme. Excellent conseil : la vue finale n'en sera que plus belle !
Espagne, Ségovie Espagne, Ségovie

L'aqueduc romain

C'est le joyau et le symbole de Ségovie. Construit par les Romains en l'an 50 après J.C., il est dans un état de conservation exceptionnel. Il serpente dans la ville sur plus de 800 mètres et la domine parfois à près de 29 mètres de hauteur ! Certains de ses blocs pèsent plus de 2 tonnes et laissent songeur face aux techniques de construction et à la maîtrise des Romains. Je le trouve très photogénique et, vu de près, très impressionnant.
Espagne, Ségovie

La Judería

Le cœur du quartier juif (judería en espagnol) se situe intra-muros, autour de la plaza de la Merced et des paroisses de San Miguel et de San Andrés. La communauté juive de Ségovie, dont la présence dans cette ville remonte au 12e siècle, fut une des communautés hébraïques les plus riches et importantes de Castille. Elle fut ensuite regroupée dans un quartier plus restreint, clos par sept portes, avant leur expulsion du pays en 1492 comme tous les Juifs d'Espagne. Le temps a passé mais il est encore émouvant de se promener dans le labyrinthe de ses rues étroites et silencieuses. Pour en savoir plus, on peut se rendre au Centre didactique de la Judería (photo ci-dessous).
Espagne, Ségovie

La Plaza Mayor

Cette vaste et jolie place est le cœur politique, religieux, social et économique de la Ségovie ancienne. Depuis la fin du 19e siècle, elle est bordée de restaurants, cafés et hôtels. On y trouve aussi la mairie, la cathédrale, le théâtre municipal, un kiosque à musique, le grand marché du jeudi... Après un début de visite sous une lourde chaleur nuageuse, un arrêt pour déjeuner sur la place est bienvenu. Je m'installe à la terrasse du restaurant Mesón Mayor. Le serveur m'appelle guapa et m'apporte une grande salade ; la spécialité locale, le cochinillo (un porcelet rôti servi entier) n'est pas trop à mon goût.
Espagne, Ségovie Espagne, Ségovie

La cathédrale de Ségovie

entrée payante (3 € ou 7 € si on souhaite également monter au clocher)
Une fois rassasiée, la visite peut continuer. La cathédrale, de style gothique tardif, domine la Plaza Mayor depuis le début du 16e siècle et le règne de Charles Quint. Sa taille est impressionnante. On se sent tout petit devant ses voûtes qui s'élèvent à 30 mètres de hauteur et mesurent 50 mètres de large sur 109 de long, tandis que son clocher atteint presque 90 mètres. J'aurais aimé monter et admirer cette vue exceptionnelle mais impossible pour cause de vertige.
Espagne, Ségovie

L'alcazar de Ségovie

entrée payante (5,50 € ou 8 € si on veut également monter à la tour) mais accès gratuit au parc
Une fois à l'extrémité ouest du circuit, j'arrive au bout des remparts, là où se trouve l'alcazar (du mot arabe signifiant "forteresse"). Le soleil voilé s'est un peu dissipé et le ciel bleu réapparaît. Après l'aqueduc, ce château fortifié si bien préservé est la star de la ville. Je lui ai tout de suite trouvé un air de palais Disney, sans savoir alors que le château de Cendrillon avait été créé en s'inspirant de plusieurs édifices européens dont l'alcazar de Ségovie. Édifié à partir du 12e siècle, il a servi de forteresse, de palais royal, de prison... Le roi Alphonse VIII de Castille y séjourna tandis que la reine Isabelle de Castille y fut couronnée. Quel que soit l'endroit où on se place, la vue est magnifique. La visite de l'alcazar est assez courte, peu de salles sont en réalité accessibles, mais cela en vaut la peine.
Espagne, Ségovie Espagne, Ségovie

La maison-musée Antonio Machado

entrée payante (2,50 €)
Je poursuis mon circuit en repartant vers l'est, cette fois-ci par la calle Velarde, jusqu'à la maison-musée Antonio Machado située au n°5 de la Cuesta de los Desamparados. Cette ancienne pension de famille a été la résidence du célèbre poète de 1919 à 1932. Peu connu des Français, Machado est l'un des plus grands poètes espagnols du début du 20e siècle (si vous aimez la poésie, je vous recommande son magnifique recueil Champs de Castille). Né en Andalousie, élevé à Madrid, il a chanté la Castille, ses paysages et ses habitants comme personne. En 1939, face à la victoire des troupes de Franco, il a fui l'Espagne et est décédé la frontière française à peine traversée. Il repose au cimetière de Collioure.
La maison-musée est une toute petite bâtisse dont la courte visite permet de découvrir l'ambiance dans laquelle le poète a vécu. Même si vous ne connaissez pas son œuvre ou n'êtes pas fan de poésie, je vous conseille cette plongée nostalgique dans un monde oublié.
Espagne, Ségovie Espagne, Ségovie

La visite continue

Ségovie possède de jolis palais du 15e et 16e siècles qui méritent un détour, comme par exemple la casa de los Picos et sa façade bardée de pointes. Tout au long du chemin, je croise plusieurs belles églises romanes. J'aime particulièrement l'église de San Esteban, sur la place du même nom. Construite au 12e siècle, les dix arches de son portique sont décorées d'élégantes frises médiévales et son clocher est de toute beauté. J'admire un instant les façades des maisons alentours ornées de symboles géométriques ou floraux grâce à la technique des sgraffites. L'église de San Martín (plaza Juan Bravo) date de la même époque et est elle aussi sublime.

Fin du parcours

Le dynamisme du début a disparu et j'ai un peu mal aux jambes. J'en ai déjà pris plein les yeux mais la fin du circuit me réserve encore une surprise. Je continue le chemin tracé par la dame de l'office du tourisme. Je vais jusqu'à l'extrémité de la calle San Agustín (juste avant qu'elle ne devienne la calle San Juan et ne redescende) pour profiter de la vue. Ensuite, je reviens sur mes pas et prends l'étroite calle San Sebastián. Après quelques minutes de marche, je retombe sur l'aqueduc perdu de vue depuis un moment. Il faut alors prendre sur la gauche pour accéder aux deux belvédères qui le dominent et offrent une vue grandiose. C'est le bouquet final ! Cette fois-ci, j'ai le droit de descendre les escaliers qui me ramènent à l'office du tourisme. La visite est finie et je vais m'offrir une boisson fraîche bien méritée !
Espagne, Ségovie

Pour en savoir plus

Les sites internet : de l'office du tourisme espagnol, de la ville de Ségovie et de l'Unesco.
Pour aller à Ségovie en train au départ de Madrid, vous pouvez consulter les horaires et prix sur le site de la RENFE, la compagnie ferroviaire espagnole. Attention à la gare de départ (certains trains partent de la gare de Madrid Atocha et d'autres de Madrid Chamartín) et à la durée du trajet (les trains de cercanias mettent souvent 2 h contre 1/2 h pour les trains à grande vitesse).
→ Le circuit conseillé par l'office du tourisme peut se faire en une journée en incluant la visite de la cathédrale, de l'alcazar, de la maison-musée A. Machado... Il vous laisse également le temps de déjeuner sur place. Si on est rapide, si on dispose de plus de temps ou si on possède une voiture, des visites extra-muros dans les environs sont possibles comme par exemple à la casa de la Moneda, au monastère del Parral...
Espagne, Ségovie

Photos : 7h09 sauf photos n°1 (T. Huxham, C.C.) et n°17 (B. Gagnon, C.C.)


Tags: 
Share

Commentaires

Nathalie

Les photos sont splendides ! Ca donne très envie :)

Ajouter un commentaire

Souscrire au blog 7h09