Italie : une semaine à Venise

  •  / Venise, Italie /
      / Venise, Italie /

Il y a quelques temps, nous avons passé une semaine à Venise en famille. Je n'ai jamais eu l'occasion de vous en parler. En même temps, que dire de Venise ? Tout le monde sait à quoi elle ressemble, tout le monde sait qu'il faut avoir vu Venise avant de mourir... Chef-d'œuvre architectural incomparable, la ville s'étend sur plus de 100 îlots et fut fondée au 5e siècle. Au Moyen-Âge, grâce à sa puissance maritime et économique, elle fût l'une des plus importantes cités d'Europe. Chaque année, ses mille et un trésors attirent plus de 20 millions de visiteurs. L'UNESCO ne s'y est pas trompé et a classé Venise et sa lagune au Patrimoine mondial.


Capitale du monde hier et de la Vénétie aujourd'hui

On connait mal l'histoire de la République maritime de Venise mais les témoignages de sa puissance sont présents à chaque coin de rue : magnifiques places, superbes ponts, palais grandioses... Plus d'une fois, l'histoire de Venise se mêle à la nôtre : en 1515, durant la bataille de Marignan, François Ier est l'allié des Vénitiens tandis qu'à la fin du 18e siècle, Napoléon Bonaparte annexe Venise et met ainsi fin à 800 ans d'indépendance. Il supprime les barrières du Ghetto juif et les limitations de circulation imposées à cette communauté. Épargné par la foule, ce quartier existe encore et mérite une visite. Fût un temps, il était interdit de l'agrandir ce qui a amené les Juifs de Venise à construire en hauteur, d'où des bâtiments anciens particulièrement hauts. Un petit musée se trouve au cœur du quartier et retrace son histoire. Savez-vous que c'est ici qu'est né le mot "ghetto" ?
Venise

L'embarras du choix

À Venise, tout est incontournable mais il faut faire des choix et on n'a que l'embarras : la place San Marco, sa basilique et son campanile (presque 100 mètres de haut), le Palais des Doges, le pont du Rialto et celui des soupirs, les basiliques Santa Maria della Salute, Santa Maria Gloriosa dei Frari et San Giorgio Maggiore, la Ca' d'Oro... N'oubliez pas non plus de vous promener sur la Riva degli Schiavoni, de découvrir l'immense Arsenal et le Palais Contarini del Bovolo (pour son célèbre escalier extérieur en colimaçon). Certains quartiers sont pris d'assaut par les touristes et il est difficile d'apprécier le charme des lieux. Nous avons renoncé à la visite des îles de Burano et de Murano par peur de la foule (et du côté "attrape touriste"). Mais il faut faire un effort (on ne va pas rater la place San Marco quand même !) puis s'éloigner du circuit touristique pour se perdre dans la ville. Dès que l'on sort des sentiers battus, c'est calme ; comme dans le quartier de l'Arsenal moins fréquenté mais pourtant très beau.
Venise

Ville-musée

À Venise, pas besoin d'entrer dans un musée, toute la ville en est un ! C'est un spectacle permanent. Il y a néanmoins quelques lieux où il faut entrer comme la Scuola Grande di San Rocco qui possède plusieurs dizaines d'œuvres exceptionnelles du Tintoret (j'ai adoré !). On peut aussi admirer à d'autres endroits des tableaux de Giorgione, Titien, Véronèse, Tiepolo, Canaletto... Si vous préférez l'art moderne et contemporain, il faut voir la collection de Peggy Guggenheim dans un palais inachevé du 18e siècle et, au Palais Grassi, celle de François Pinault. Bien sûr, il faut également céder aux charmes des gondoles et faire un tour sur les canaux. Depuis quelques années, il existe un prix fixe et commun donc pas de mauvaise surprise. C'est très "cliché" mais franchement, cela en vaut la peine et puis Venise sans les gondoles, ce n'est pas Venise !
Si on aime le calme, on peut se promener du côté de Castello, pique-niquer dans les Giardini pubblici ou déjeuner chez Vecia Gina (54, Viale Quattro Novembre). Au retour, on aura une magnifique vue sur les merveilles de la ville !
Venise

Infos pratiques

--> En voiture : nous sommes allés à Venise en voiture afin de profiter auparavant du nord de l'Italie. Le réseau Agriturismo propose de jolies solutions d'hébergement à la campagne. Nous avons notamment testé avec bonheur l'Agriturismo Colombarola (à Sona, en Vénétie) et la merveilleuse Casa Wallace (à Cremolino, dans le Piémont), deux adresses que je vous conseille.
--> Stationner à Venise : une fois arrivés à Venise, nous avons traversé le pont qui la relie à la terre ferme et avons garé notre voiture sur une île artificielle, dans le parking de Tronchetto. Il ne faut pas oublier que Venise est interdite aux voitures et même aux vélos. On peut opter pour un stationnement moins cher loin de la ville mais Tronchetto, c'est hyper pratique. Avec des enfants et quatre valises (sans parler de la chaleur), nous n’avons pas regretté notre choix. De là, on prend directement un vaporetto et on part à la découverte de la ville ou de son hôtel.
--> Se loger à Venise implique un rapport qualité-prix assez médiocre. Pour plusieurs jours et surtout avec des enfants, louer un appartement est un choix intéressant. Nous sommes passés par Booking.com (un gage de sérieux) et avons été ravis : un appartement avec deux chambres, dans un lieu calme mais à moins de 10 minutes du centre, avec un supermarché tout proche. À noter : un petit litige avec le propriétaire italien (qui confond climatisation et ventilateur) réglé à la perfection par Booking.com.
Venise

Trois adresses gourmandes à Venise

Pour finir, je conseille aux gourmands et gourmets trois bonnes adresses :
--> la Trattoria Il Vagone : bon accueil et plats typiquement italiens (pâtes bien sûr mais aussi poissons, viandes...et un menu touristique moins cher).
--> la Hostaria Vecio Biavarol : parfait pour prendre un apéro, dans une ambiance très sympa, composé de bons vins (ou d'un typique spritz) et de quelques cichetti (les "tapas" locales).
--> la boutique Prosciutto e Parmigiano : propriétaires sympas et bons produits locaux (fromages, charcuteries, vinaigre balsamique, vins...) à ramener en France ou pour se concocter un pique-nique de rêve.
Alors, c'est décidé ? Andiamo tutti a Venezia !
Venise

Photos : VNS

Share

Commentaires

marionromain

Combien de chouettes souvenirs me reviennent en retrouvant Venise à travers ton article ! Je l'ai découverte avec un voyage scolaire il y a presque 10 ans, et je suis sure que je serais heureuse de la redécouvrir aujourd'hui avec mes yeux d'adulte.

Aurelieleee

J'ai déjà eu la chance d'y aller et quand je vois tes belles photos cela me rappelle combien j'avais aimé cette ville!

7h09

Et oui, quelle ville ! Incontournable, quoi qu'on en pense...

Ajouter un commentaire

Souscrire au blog 7h09